Le Gambling Commission clarifie les préoccupations sur le classement de documents en ligne

La Gambling Commission, l’organisme de réglementation pour la majorité des jeux d’argent en Grande-Bretagne, cherche à rassurer les opérateurs de jeux sur son classement de documents en ligne après que des inquiétudes aient été soulevées quant à la sécurité du système.

Les rapports du site Out- law.com que, dans les plans de la Commission, les entreprises des licences de casino à distance, de paris et de bingo , ainsi que ceux avec des licences d’exploitation de logiciels de jeu, seront tenus de déposer des déclarations réglementaires par voie électronique via le système. Les opérateurs sont actuellement en mesure de déposer des déclarations électroniques sous forme de papier.

Les documents soumis via ce système en ligne pourraient inclure des informations financières sensibles, comme les détails sur les accords de partage des recettes, ainsi que le nombre de comptes clients actifs et rapports d’activités suspectes.

Dans un document de consultation, la Commission a déclaré que les opérateurs ne devraient pas être préoccupés et qu’un certain nombre de mesures sont en place pour protéger la confidentialité des dossiers.

« La Commission rappelle que des procédures sont en place pour s’assurer que les données sont stockées en toute sécurité avec des contrôles pour empêcher l’accès, » a indiqué le journal. « Notre système en ligne est crypté et exige que les titulaires s’authentifient avant de pouvoir présenter et accéder à leurs propres données.

« Nous avons été accrédités contre l’ISO: 27001 depuis 2010. C’est une norme internationalement reconnue pour évaluer la façon dont une organisation gère et stocke ses informations en toute sécurité.

« En tant qu’autorité publique, la Commission adhère également au cadre de la politique de sécurité et appuie les conseils livrés par le Bureau du Conseil pour s’assurer que l’information que nous traitons est manipulée et stockée de façon sécurisée en ligne avec les meilleures pratiques et exigences HMG. »

La Commission a également récemment annoncé son intention de modifier les exigences réglementaires pour demander une licence d’exploitation à distance – changements qui signifieraient que les opérateurs devront également présenter une demande en ligne.

Audrey Ferrie du cabinet d’avocat Pinsent Masons a dit que la récupération de données et de dispositifs de secours devrait être décrite dans le cas de défauts résultant de l’application en ligne ou les systèmes de relevés réglementaires.

Ferrie a également critiqué le site Web de la Commission et a appelé à de grandes améliorations dans sa facilité d’utilisation si un changement complet vers applications en ligne doit être mis en œuvre.

Elle a également souligné « qu’une charge administrative supplémentaire », si les changements s’installent, avec des sociétés réglementées par la Commission ayant à émettre des déclarations réglementaires distinctes pour leurs grands clients en Grande-Bretagne et ceux situés ailleurs.

Les nouvelles lois de jeu, qui devraient entrer en vigueur au début de 2014, signifient que les jeux à distance seraient réglementés sur la base de l’endroit où les paris sont placés. Cela signifierait que les sociétés de paris basés partout dans le monde doivent obtenir une licence auprès de la Commission afin de faire de la publicité ou transiger avec des consommateurs en Grande-Bretagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *